Le Sage🧐

Temps de lecture : 3 min

On peut également interpréter ou catégoriser le Sage comme étant un expert, un érudit, un détective, un oracle, un évaluateur, un conseiller, un philosophe, un chercheur, un penseur, un planificateur, un mentor, un enseignant.

Désir principal : la découverte de la vérité
But : utiliser l’intelligence et l’analyse pour comprendre le monde
Peur : Ãªtre dupé·e, trompé·e ; l’ignorance 
Stratégie : rechercher l’information et la connaissance ; devenir autoréfléchi et comprendre les processus de pensée
Piège : peut étudier les questions à l’infini et ne jamais agir 
Don : sagesse, intelligence

🎮 NIVEAUX DU SAGE

L’appel : confusion, doute, désir profond de trouver la vérité 
Niveau 1 : recherche de la vérité absolue, désir d’objectivité, recours aux experts  
Niveau 2 : scepticisme, pensée critique et innovante, devenir un expert·e
Niveau 3 : sagesse, confiance, maîtrise
Côté obscur de la force : dogmatisme, tour d’ivoire, déconnexion de la réalité

👍 UN BON ARCHÉTYPE SI TA MARQUE OU SOCIÉTÉ…

L’archétype du Sage peut fournir un cadre approprié pour ta marque si :

  • elle fournit une expertise ou des informations à tes clients
  • elle encourage les clients ou les consommateurs à réfléchir
  • la marque est basée sur une nouvelle percée scientifique ou une connaissance ésotérique
  • la qualité de la marque est étayée par des données concrètes
  • tu te différencies des autres par la qualité ou les performances de ton produit

Les Sages croient en la capacité humaine d’apprendre et de se développer de manière à créer un monde meilleur. Dans ce processus, ils veulent être libres de penser par eux-mêmes et d’avoir leurs propres opinions. L’exemple le plus évident est celui de l’érudit, du chercheur ou de l’enseignant. Mais il peut aussi s’agir de tout expert partageant ses connaissances. Parmi les Sages célèbres, on pourrait citer Socrate, Confucius, Bouddha, Albert Einstein ou encore Oprah Winfrey. Nous voyons également le ou la Sage dans tous les romans policiers et dans les livres, magazines et publicités informatifs.

Les marques « Sages » promettent qu’elles peuvent aider à mieux distinguer et à réfléchir plus efficacement. Elles peuvent aussi féliciter leurs clients d’être informés et intelligents. Des marques aussi différentes que le Wall Street Journal, Hewlett-Packard et le scotch Dewar’s vendent l’image d’un client raffiné, intelligent et bien informé. Peut-être de manière encore plus actuelle, en exploitant notre nouveau besoin d’alphabétisation visuelle (par opposition à l’alphabétisation verbale) Absolut vodka a créé une belle campagne qui s’appuie sur l’intérêt du lecteur et sa capacité à reconnaître des motifs visuels (illusion d’optique) et à les interpréter de manière appropriée.

Côté organisation, les marques Sages ont une structure très décentralisée, qui met l’accent sur le développement de l’expertise plutôt que sur le contrôle. Les employés sont censés savoir ce qu’ils font et sont donc libres de prendre des décisions autonomes. La liberté et l’indépendance sont valorisées comme moyen de conserver son objectivité (comme dans le cas des universités, dont les facultés soutiennent la liberté académique).

Ne prend jamais le ou la Sage de haut et n’utilise jamais de méthode de vente agressive : Il ou elle veulent se sentir compétent, intelligent et responsable de la transaction. S’ils ont l’impression que tu les pousses, ils risquent de ne pas te faire confiance et de s’en aller. Pour les Sages, un achat est une transaction rationnelle. Ils veulent que tu leur fournisses des informations sur la qualité du bien ou du service vendu et sur son coût. Ensuite, ils veulent simplement prendre une décision logique sur la base de ces informations. Toutefois, si, au cours du processus, tu les aides à se sentir experts, alors ils seront plus susceptibles d’acheter ton produit.

Le guide en 12 chapitres